L’équipement IRM est constitué de l’imageur, dont l’ergonomie s’est réellement développé ces dernières années pour le confort et le bien-être des patients, notamment avec des tunnels plus courts et des diamètre plus larges, permettant également l’examen de patients à tendance claustrophobes.

Les fonctionnalités de confort permettent l’éclairage et la ventilation.

INSERER PHOTOGRAPHIES IMAGEURS QUELQUES CONSTRUCTEURS.

 

L’IRM nécessite un champ magnétique puissant et stable, produit par un aimant supraconducteur, qui crée un magnétisation des tissus par alignement des moments magnétiques de spins.

Pour pouvoir recueillir le signal, des champs magnétiques oscillant plus faibles sont séquentiellement appliqués : ces radiofréquences induisent à la fréquence de Larmor,  le phénomène de précession qui donne lieu au signal électromagnétique mesurable.

Contrairement à d’autres techniques d’imagerie, l’IRM n’est pas invasif et n’irradie pas le sujet.

En France, il y a environ 600 appareils. Le délai d’attente moyen est de 32 jours. Le centre européen Neurospin est en passe de devenir le plus grand centre au monde d’imagerie par résonance magnétique, pour la recherche. L’un de ses objectifs est d’élucider le « code neural», autrement dit, connaître comment l’information est codée dans le cerveau.

Le principe de fonctionnement de l’imagerie par résonance magnétique est décrit ci-après dans la section dédiée à l’instrumentation, le chapitre est ensuite complété par quelques informations constructeurs produits.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s